Maladie de Lyme, l’épidémie silencieuse


La maladie de Lyme est une infection causée par une bactérie appelée borrelia. Elle survient suite à la morsure par un tique infecté. Le nom Lyme vient d'une ville aux USA où la maladie a été décrite pour la première fois en 1975.

On estime qu'elle touche en France entre 5000 et 10000 personnes par an, les régions les plus touchées étant l'Alsace, la Lorraine, le Limousin, l'Auvergne et Rhône-Alpes.

Il existe des traitements pour la maladie de Lyme, mais leur efficacité diminue avec l'ancienneté de l'infection. Par ailleurs, non traitée, elle peut entraîner de sérieuses complications.

Beaucoup de personnes ne savent pas qu'elles sont affectées et l'errance diagnostique peut parfois être longue. En effet, on ne se rend pas toujours compte de la morsure par une tique, et les symptômes de la maladie peuvent mimer de nombreuses autres maladies. Il est à noter aussi que les test sanguins de la maladie de Lyme ne sont pas fiables à 100%: les faux négatifs sont nombreux.

 

Comment attrape-t-on la maladie de Lyme?

La bactérie responsable de la maladie est portée par certains animaux tels que des souris, certains oiseaux, les sangliers, les cervidés, certains petits rongeurs.
La bactérie se transmet à un tique à l'occasion d'une piqûre sur un animal infecté. On estime qu'entre 5 et 20% des tiques sont infectés.

La piqûre d'une tique est un processus lent qui peut durer de quelques heures à plusieurs jours, et lors duquel sont inoculées les bactéries responsables de la maladie. Il faut savoir que la morsure d'une tique n'est pas douloureuse.

Les risques de transmission de la maladie de Lyme augmentent avec la durée de la piqûre, et restent peu élevés si celle-ci dure moins de 24 heures.
Le risque de contamination est le plus grand à la fin du printemps et pendant l'été. La maladie de Lyme touche principalement les travailleurs en plein air, dans les bois, et les promeneurs.


Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme?

Les premiers symptômes.

La lésion caractéristique est l'érythème migrant qui apparaît entre 3 et 30 jours après la morsure.

Il s'agit d'une rougeur cutanée en forme de cible centrée sur l'endroit où la personne a été mordu. La lésion s'étend en périphérie, alors que le centre retrouve une teinte normale. Cette lésion survient chez 70 à 80 % des personnes infectées.

Les autres symptômes précoces sont un syndrome grippal dans un tiers des cas, caractérisé par une fatigue, des maux de tête, de la fièvre, des douleurs musculaires ou articulaires.

 

Les symptômes tardifs.

Si la maladie n'est pas traitée à son stade précoce, elle évolue vers une dissémination dans le corps. Cette étape survient plusieurs semaines à plusieurs mois après l'infection initiale.

Les symptômes incluent alors:

d'autres érythèmes migrants,

des atteintes neurologiques tels qu'un déficit facial, des engourdissements ou une méningite,

des atteintes rhumatologiques tels que des douleurs et des œdèmes articulaires notamment aux genoux,

des atteintes cardiologiques: des palpitations voire un trouble du rythme cardiaque.

 

Les symptômes chroniques.

Ils se développent plusieurs mois voire plusieurs années après l'infection et peuvent apparaître après une période sans aucun symptôme.

Ces symptômes de maladie de Lyme chronique sont caractérisés par:

une fatigue chronique,

des douleurs articulaires chroniques, de l'arthrite,

des troubles neurologiques: confusion, troubles de la mémoire, de la concentration, de l'humeur ou de l'équilibre, troubles psychiatriques.

Comment la maladie de Lyme est-elle diagnostiquée?

Dans la plupart des cas, le diagnostic se fait dans le premier stade devant des signes typiques (la lésion cutanée, le syndrome grippal) et la notion d'une piqûre de tique.

Dans les stades plus avancés, les tests sanguins (même s'ils ne sont pas toujours concluants), et les symptômes permettent de suspecter la maladie.

 

Le traitement de la maladie de Lyme.

Elle peut être traitée par des antibiotiques dont l'efficacité est d'autant plus grande qu'ils sont administrés le plus tôt possible après l'infection.

Un traitement oral par amoxicilline, doxycycline, ou cefuroxime axetil pendant 2 à 3 semaines permet de guérir la maladie au stade précoce. Dans les stades plus avancés, le traitement est plus long et peut se faire par injection.

Dans les formes chroniques, en plus du traitement de la douleur et de la fatigue, il est important d'associer une excellente hygiène de vie sur le plan nutritionnel, physique et psychologique.

 

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à le partager avec vos amis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *