Les symptômes clés des maladies du cœur!


Il existe de nombreuses affections cardiaques. Chacune d'elles est responsable d'un cortège de symptômes bien particuliers.
Certains symptômes sont cependant communs à de nombreuses maladies cardiaques différentes et sont donc à connaître.

Si vous veniez à en ressentir un, je vous conseille de consulter un médecin rapidement afin d'évaluer votre état de santé cardio-vasculaire.

 

Douleur ou gêne dans la poitrine.

Peu de symptômes sont plus inquiétants qu'une douleur dans la poitrine.

Dans l'esprit du grand public, cette douleur équivaut à une douleur cardiaque.
Et bien que de nombreuses autres affections peuvent occasionner une douleur dans la poitrine, les origines cardiaques sont suffisamment fréquentes, et tellement graves, qu'un symptôme de douleurs dans la poitrine ne doit jamais être négligé.

Par ailleurs, la douleur dans la poitrine est une description assez imprécise.

Elle est souvent utilisée pour décrire une douleur, une pression, une compression, un engourdissement, un étouffement ou n'importe quel autre type de gêne dans la poitrine, le cou, le haut du ventre, et est souvent associée à une douleur dans la mâchoire, la tête ou le bras.

En fonction de la cause, les douleurs dans la poitrine peuvent durer de moins d'une seconde, à plusieurs jours voire semaines, se produire souvent ou rarement, et se présenter de manière aléatoire ou prévisible.

C'est en estimant ces caractéristiques, que votre médecin peut déterminer l'origine réelle de votre gêne dans la poitrine et en évaluer en particulier le risque pour votre santé. Le consulter en cas de douleur dans la poitrine est donc une urgence.


Palpitations.

Il s'agit d'un ressenti inhabituel du rythme cardiaque. Les palpitations sont un symptôme très commun.

La plupart des gens s'en plaignant les décrivent soit comme une pause dans les battement du cœur, soit comme des périodes de battements rapides ou irréguliers.

Dans la plupart des cas, il s'agit d'une arythmie cardiaque: un rythme irrégulier des battements du cœur.

Les causes les plus fréquentes sont les extrasystoles auriculaires, ventriculaires, et les épisodes de fibrillation auriculaire.
Dans des cas plus graves, les palpitations peuvent signaler une tachycardie ventriculaire.

Accompagnées de vertiges ou de sensation d'étourdissement, les palpitations sont alors plus susceptibles d'orienter vers une cause sérieuse.

 

Vertiges ou étourdissement.

Les épisodes de vertiges ou d'étourdissements peuvent avoir de nombreuses origines telles que une anémie, une déshydratation, une infection virale, une hypoglycémie, une maladie de la thyroïde, du foie ou du rein, un trouble neurologique ou ORL, une insuffisance ou une arythmie cardiaque...

En raison de ces nombreuses causes possibles, toute personne souffrant de tels symptômes doit consulter un médecin afin de bénéficier d'un examen clinique complet.

Associés à des palpitations, l'origine cardiaque est la plus probable et demande un diagnostic et une prise en charge rapide.

 

Syncope (évanouissement avec perte de connaissance).

La syncope est une perte de connaissance soudaine et temporaire.

C'est un symptôme assez commun, la plupart des gens en ont une au moins une fois dans leur vie. Dans la majorité des cas, la cause est bénigne.

Cependant, la syncope est parfois le révélateur d'une affection plus grave avec un réel risque vital. Il est ainsi très important d'en rechercher systématiquement la cause.

Les causes de syncope peuvent être classées en 4 grandes catégories: cardiaque, neurologique, métabolique, et vasomotrice. Les syncopes d'origine cardiaque sont généralement celles qui mettent en jeu le pronostic vital.

Fatigue, léthargie, somnolence.

Il s'agit encore une fois de symptômes très communs. Ils sont souvent accompagnés d'une somnolence diurne.

La conséquence est une difficulté à accomplir les actes habituels de la vie quotidienne avec un risque d'épuisement, de somnolence, et de dépression.

La fatigue ou asthénie est un des symptômes classiques de l'insuffisance cardiaque. Elle peut aussi orienter vers des troubles touchant n'importe quel organe. C'est pourquoi, de même que pour les vertiges, elle requiert une évaluation médicale complète.

La somnolence diurne est souvent la cause d'un trouble du sommeil tel que l'apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos, ou l'insomnie. Ces troubles sont assez souvent retrouvés chez des patients présentant une affection cardiaque.

 

Essoufflement (Dyspnée).

L'essoufflement est un symptôme classique de troubles cardiaque ou pulmonaire.

L'insuffisance cardiaque et les cardiopathies ischémiques (angine de poitrine, infarctus) sont très souvent responsables d'une dyspnée.
Ainsi, les patients souffrant d'insuffisance cardiaque présentent habituellement un essoufflement à l'effort, ou à la position allongée sur le dos à plat.

D'autres pathologies cardiaques telles qu'un trouble d'une valve cardiaque, une affection péricardique, ou une arythmie peuvent provoquer un essoufflement.

Sur le plan pulmonaire, il peut s'agir d'un asthme, d'un emphysème, d'une infection, d'une pleurésie, d'un pneumothorax...

Un essoufflement inhabituel est toujours un signe de problème médical grave, et nécessite une évaluation rapide par un médecin.

 

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à le partager avec vos amis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *