Identifier et soigner une migraine


La migraine est une affection très commune, et souvent non diagnostiquée. En fonction des études, elle toucherait 12.5% à 15 % de la population adulte. Pour une personne sur quatre, la sévérité des symptômes entraînerait des répercussions sociales et professionnelles significatives.
L'auto-médication joue un rôle important dans le traitement de la migraine. De nombreuses personnes continue à utiliser des antalgiques classiques dont l'efficacité est très variable. Cette prise de médicaments souvent sans contrôle médical peut entraîner une surconsommation médicamenteuse, et des maux de tête chroniques.

 

Comment identifier une migraine?

En général, une migraine survient suite à des conditions particulières: fatigue, déficit de sommeil, stress, période des règles, consommation d'alcool ou de certains aliments, ou variations émotionnelles...
Parfois, une migraine est précédée d'une aura. Ce phénomène dure entre 15 et 30 minutes, et peut survenir jusqu'à une heure avant la migraine. Une aura correspond le plus souvent à des troubles visuels tel qu'un champ visuel brouillé, des tâches lumineuses. Il peut aussi s'agir de troubles sensitifs tels que des fourmillements d'une partie du corps, ou plus rarement de troubles du langage.
Les médecins disposent de critères diagnostiques bien définis pour identifier une migraine:

Crise de migraine durant de 4 à 72 heures.

Mal de tête caractérisés par au moins 2 des facteurs suivants: unilatéral (sur un seul côté du crâne), pulsatile, d'intensité modérée à sévère, aggravé par un effort physique banal (comme monter les escaliers).

Mal de tête accompagné par un des caractères suivants: nausée ou/et vomissement, et photophobie ou phonophobie (sensibilité importante à la lumière ou au bruit).

Absence de symptômes entre les crises de migraine.

Si vous avez présenté au moins cinq crises correspondant à ces critères, votre mal de tête est une migraine.


Comment soigner une migraine?

Les traitements naturels:

Les massages du crâne peuvent être très efficaces, notamment au niveau de l'arrière de la tête à la base du crâne, ou de l'articulation temporo-mandibulaire juste devant l'oreille.

La grande camomille, sous forme de feuilles fraîches ou de feuilles séchées à mâcher, de comprimés ou d'infusions , prise tous les jours, a montré une amélioration des migraines dans différentes études.

L'huile de lavande en inhalation ou en application topique. Par exemple, 1 à 2 gouttes d'huile de lavande par tasse d'eau bouillante sont recommandés en inhalation pour soulager une migraine.

L'huile de menthe poivrée appliquée sur les tempes, le front ou la nuque en massage soulage rapidement les migraines chez certaines personnes.

La cryothérapie par l'application d'une poche de glace sur la zone concernée par le mal de tête.

L'activité physique régulière, le yoga, la relaxation, le stretching pratiqués de manière régulière au moins trois à quatre fois par semaine, permettent de réduire la féquence et l'intensité des migraines.

L'acupuncture et l'homéopathie ont montré dans certaines études une efficacité similaire au traitement médicamenteux.

Les compléments alimentaires: la caféine, le magnésium et la vitamine B2 ont des effets positifs sur la migraine.

 

Les traitements médicamenteux:

Le traitement de la crise permet de soulager ou de diminuer l'intensité de la migraine.

Deux classes thérapeutiques sont recommandés pour leur efficacité: les Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et les Triptans.
Parmi les AINS, les plus connus sont l'ibuprofène, le kétoprofène, le diclofénac ou l'aspirine. Lorsqu'ils ne sont pas efficaces, l'utilisation des Triptans, traitement spécifique de la crise migraineuse, est nécessaire.

Le paracétamol manque d'efficacité. Les antalgiques opioïdes tels que la codéine ou le tramadol ont une place très limitée en raison du risque de surconsommation et de maux de tête chronique qui pourraient en résulter.

Le traitement de fond trouve sa place si vous présentez plus de 5 à 7 migraines nécessitant un traitement par mois, ou si vos migraines sont peu soulagées par les médicaments de la crise. Son objectif est de réduire la fréquence et l'intensité des migraines.
Les Beta-bloquants sont les références du traitement de fond, l'avlocardyl étant le plus utilisé.

 

L'efficacité des thérapies naturelles et médicamenteuses permet de nos jours de soigner la grande majorité des migraines. C'est pourquoi, il est important d'identifier le type de mal de tête dont vous souffrez. N'hésitez pas à consulter votre médecin pour faire le point sur vos migraines, et décider ensemble d'un traitement adapté, si besoin médicamenteux.

N'oubliez pas qu'une bonne hygiène de vie sur le plan de la nutrition, de l'exercice physique et du sommeil, permet d'améliorer beaucoup de migraine.

 

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à le partager avec vos amis.

Pour aller plus loin, lisez cet excellent ouvrage du Dr Turknett: En finir avec la migraine. Ancien migraineux, son traitement naturel a révolutionné sa vie et celle de ses patients. De nombreux avis positifs prouvent l'efficacité de sa méthode. 

Je vous la conseille pour reprendre le contrôle de votre vie si vous souffrez de migraines depuis bien trop longtemps:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *