Comment stimuler son cerveau?


On a longtemps pensé que le nombre de neurones dans le cerveau était fixé dès la naissance et qu'aucun nouveau neurone n'était formé ensuite.
On sait aujourd'hui que de nouveaux neurones naissent dans le cerveau tous les jours, les scientifiques appellent cela la neurogénèse.

Cette neurogènèse ne se produit pas partout dans le cerveau mais dans des zones bien particulières: l'hippocampe et le bulbe olfactif.

Or, l'hippocampe joue un rôle essentiel dans l'apprentissage et la mémoire, et ses atteintes sont corrélées à de nombreuses maladies telles que la dépression, l'anxiété, et les maladies neuro-dégénératives comme la maladie de Parkinson.

De nombreux facteurs influencent la neurogénèse, la plupart étant lié à nos comportements de la vie de tous les jours. Je vais vous présenter les plus importants pour vous aider à stimuler votre cerveau.

 

L'exercice physique.

Les études ont montré que les exercices cardio-vasculaires sont les plus efficaces pour stimuler la neurogénèse.
Il s'agit notamment de la course à pied, du vélo, de la natation, des exercices d'aérobique, ainsi que du yoga et du Pilates.

Leurs bénéfices sur la santé du corps et de l'esprit sont connus et majeurs, ils jouent aussi un rôle important pour soulager le stress. Les endorphines produites permettent de contrer les effets du cortisol, hormone du stress.


La nutrition.

L'alimentation joue un rôle important dans la santé du cerveau et la neurogénèse. L'excès de sucre raffiné a un effet nuisible sur le cerveau, et les aliments raffinés et transformés doivent être évités autant que possible.

Le cerveau est constitué à 60% de graisse, et les bons acides gras sont essentielles à une fonction cérébrale saine. Les acides gras oméga 3, en particulier le DHA, semblent particulièrement importants en ce qui concerne la neurogénèse. Les sources les plus riches sont les poissons gras (Maquereau, sardine, saumon, thon, hareng frais, truite saumonée, rouget, turbot...) et certaines huiles végétales, les huiles de lin, de colza et de chanvre en particulier.

D'autres aliments tels que les myrtilles et le thé vert peuvent également être bénéfiques pour la santé du cerveau et la stimulation de la neurogenèse.

Certains aliments ont des effets plus directs sur le processus, comme l'épice curcuma. Sa richesse en curcumine lui confère des propriétés de stimulation des fonctions cérébrales et de la neurogénèse.

 

La méditation.

Il existe un nombre croissant de preuves scientifiques pour appuyer les bienfaits de la méditation. De nombreuses études ont ainsi montré une augmentation de la densité de la matière grise dans différentes régions du cerveau et notamment l'hippocampe.

La méthode est simple en théorie, mais nécessite une pratique régulière. Vous pouvez vous référez à mes différents articles sur la méditation et la pleine conscience.

Pratiquée la nuit, la méditation contribue à augmenter le niveau de mélatonine, favorisant ainsi la neurogénèse.

Le Yoga profite également aux fonctions cérébrales. Une augmentation du volume de l'hippocampe a été notamment observée chez les seniors pratiquants le yoga.

Le style de vie.

Il existe une grande variété d'autres facteurs influençant la neurogénèse.

La privation de sommeil réduit ainsi la neurogénèse, mais si elle est de courte durée, le cerveau récupère en augmentant temporairement la neurogénèse. Des recherches récentes suggèrent que le sommeil joue un rôle clé dans la détoxification du cerveau, et la privation de sommeil à long terme est très nocive à la fonction cérébrale.

L'exposition aux rayons du soleil est connue pour augmenter les niveaux de vitamine D et de sérotonine dans le cerveau, ainsi que des hormones cérébrales stimulants la neurogénèse. Une courte exposition de 10 minutes par jour sur le visage suffit à avoir des effets positifs sur le cerveau.

L'activité sexuelle est bénéfique pour la fonction cérébrale, en élevant les niveaux des neurotransmetteurs du bien-être, favorisant ainsi la neurogénèse.

La restriction calorique est de même liée à une amélioration de la mémoire et de la neurogénèse. Il s'agit d'une réponse du cerveau au stress créé par cette restriction.

Un environnement riche et stimulant a aussi fait la preuve de ses effets positifs sur la neurogénèse, en améliorant les taux de survie et l'intégration des nouveaux neurones dans l'hippocampe.

 

La neurogénèse est un sujet de recherche actuel de pointe. Il reste encore beaucoup à découvrir sur ses implications et son rôle fonctionnel.

Nous avons cependant le pouvoir d'influencer par nos comportements ce processus exceptionnel, nous permettant ainsi d'éviter des maladies telles que la dépression, l'anxiété, et les maladies neurodégénératives, tout en maintenant malgré l'âge un cerveau en pleine forme.

 

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à le partager avec vos amis.

Pour aller plus loin, je vous conseille cet ouvrage passionnant de Michel Le Van Quyen, chercheur en neuroscience:

 Les pouvoirs de l'esprit : Transformer son cerveau et améliorer ses capacités

Facile à lire et documenté scientifiquement, il vous permettra de découvrir les pouvoirs de votre cerveau et les méthodes pour le développer.

Transformer son cerveau devient accessible à tous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *