Aloe vera: ses 8 bienfaits prouvés pour la santé!


aloe vera, une plante miracle

L'aloe vera est une plante médicinale très populaire utilisée depuis plusieurs milliers d'années.

Il est surtout connue pour soigner les blessures de la peau, mais il a beaucoup d'autres effets bénéfiques sur la santé.

J'ai donc choisi de regrouper dans cet article ses principaux bienfaits fondés sur des preuves scientifiques.

 

1. Il contient des composés végétaux bénéfiques pour la santé.

L'aloe vera est une plante épaisse à courte tige qui stocke l'eau dans ses feuilles.

Il est très utilisé dans les industries cosmétiques, pharmaceutiques et agroalimentaires, avec un chiffre d'affaire annuel estimé à 10 milliards d'euros.

L'aloe vera se reconnaît par ses feuilles vertes épaisses, pointues et charnues, qui peuvent atteindre 30 à 50 cms de longueur.
Chaque feuille est remplie d'un tissu visqueux qui stocke l'eau, expliquant l'épaisseur des feuilles. Ce tissu visqueux est le gel utilisé dans les produits à base d'aloe vera.

Le gel contient la plupart des composés bio-actifs de la plante, notamment les vitamines, les minéraux, les acides aminés et les antioxydants.


2. Des propriétés antioxydantes et antibactériennes.

Les antioxydants sont très importants pour la santé.

Le gel d'aloe vera contient de puissants antioxydants, qui appartiennent à la grande famille des polyphénols.

Plusieurs études ont montré que ces polyphénols, ainsi que plusieurs autres composés de l'aloe vera, peuvent contribuer à inhiber la croissance de certaines bactéries responsables d'infections chez l'Homme.

aloe vera, une plante miracle

3. Accélérer la guérison des brûlures.

L'aloe vera est le plus couramment utilisé comme médicament topique, appliqué sur la peau plutôt que pris par la bouche.

Il est ainsi employé depuis longtemps comme traitement pour les plaies, particulièrement les brûlures, y compris les coups de soleil.

Une pommade d'aloe vera est ainsi autorisée en vente libre aux Etats-Unis pour soigner les brûlures cutanées depuis 1959.

Les études scientifiques confirment que l'aloe vera est un traitement local efficace pour les brûlures du 1er et du second degré.
Une revue de 4 études expérimentales a montré que l'aloe vera pouvait réduire le délai de guérison des brûlures de 9 jours, comparativement aux traitements

conventionnels.

Il n'existe par contre pas de preuve scientifique de son efficacité dans le traitement des autres types de blessures de la peau.

 

4. Réduire la plaque dentaire.

Les caries dentaires et les problèmes de gencive sont des soucis de santé très fréquents.
Un des meilleurs moyens de prévenir ces problèmes est d'empêcher le développement de la plaque dentaire.

Une étude sur 300 personnes en bonne santé a ainsi comparé un bain de bouche pur à 100% d'aloe vera, à un bain de bouche standard contenant de la chlorhexidine.
Après 4 jours d'utilisation, l'aloe vera a été tout aussi efficace que la chlorhexidine dans la réduction de la plaque dentaire.

Une autre étude a retrouvé des bienfaits similaires des bain de bouche d'aloe vera après 15 à 30 jours d'utilisation.

L'aloe vera agit en détruisant la bactérie responsable de la plaque dentaire, ainsi que la levure candida albicans.

 

5. Aider à soigner les ulcères buccaux et les aphtes.

Beaucoup parmi nous ont déjà souffert d'ulcères de la bouche ou d'aphtes à un moment dans leur vie.

Ils se forment généralement sous la lèvre, à l'intérieur de la bouche, et durent environ 7 à 10 jours.

Plusieurs études ont clairement démontré que les traitements à base d'aloe vera peuvent accélérer la guérison des ulcères buccaux.

Ainsi, un patch d'aloe vera appliqué sur la zone est efficace pour réduire la taille de l'ulcère. Dans une autre étude, un gel d'aloe vera a non seulement accéléré la guérison de ces ulcères, et aussi diminué la douleur associée.

aloe vera, une plante miracle

6. Soulager la constipation.

L'aloe vera a souvent été utilisé pour soigner la constipation.

Cette propriété n'est cette fois pas liée au gel, mais au latex. Il s'agit d'un résidu jaune et collant que l'on trouve juste sous la peau de la feuille.
Le composé clé responsable des effets laxatifs du latex est l'aloïne, ou barbaloïne.

Cependant, le latex n'est aujourd'hui plus reconnu comme sûr par les autorités de santé, et il n'est pas recommandé de le consommer de manière régulière. L'aloïne semble en effet toxique à haute dose.

Enfin, contrairement à certaines croyances populaires, l'aloe vera ne semble pas efficace dans le traitement des troubles digestifs tels que les syndromes de l'intestin irritable et les maladies inflammatoires de l'intestin.

 

7. Des effets bénéfiques pour la peau et la prévention des rides.

Il existe certaines preuves préliminaires que le gel d'aloe vera peut ralentir le vieillissement de la peau.

Ainsi dans une étude sur 30 femmes âgées de plus de 45 ans, l'application d'un gel cutané a entraîné une augmentation de la production de collagène et de l'élasticité de la peau après 90 jours d'utilisation.

Une autre étude a démontré que l'aloe vera réduisait les érythèmes. Enfin, l'efficacité de l'aloe vera dans le traitement du psoriasis est encore sujet à discussion.

Dans l'ensemble les bienfaits de l'aloe vera pour la peau restent à confirmer par des études scientifiques complémentaires.

 

8. Faire baisser le sucre chez les diabétiques.

L'aloe vera est parfois utilisé comme remède traditionnel du diabète.

Il semble augmenter la sensibilité des cellules à l'insuline, et aider à réguler le sucre dans le sang.

Plusieurs études chez l'Homme et chez l'animal ont montré des résultats prometteurs chez des sujets diabétiques de type 2 consommant des extraits d'aloe vera.

Il est cependant encore prématuré de recommander l'aloe vera dans cette indication: des études plus poussées sont nécessaires pour confirmer ces propriétés, définir les doses à prendre, et évaluer les effets indésirables.
En effet, il existe quelques cas rapportés de dommages au foie suite à l'ingestion prolongée de suppléments d'aloe vera.

 

Retenons que l'aloe vera possède des propriétés thérapeutiques uniques, principalement quand il est utilisé sur la peau et les gencives.

De nouvelles études sont nécessaires pour vérifier ses vertus et son innocuité lorsqu'il est ingéré pendant une longue durée.

 

Cet article vous a plu? Partagez le avec vos amis sur Facebook et Twitter.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *