Découvrez la Psychologie Positive!


En une dizaine d'années, la psychologie positive a capté l'attention non seulement de la communauté des psychologues mais aussi du grand public.

Cet intérêt impressionnant est une bonne chose pour cette discipline. Le risque cependant est que certains puissent être tentés de rechercher cette popularité à tout prix en s'éloignant des principes de base de la psychologie positive.

C'est pourquoi, je souhaite revenir sur ce qu'est la psychologie positive et ce qu'on en connaît aujourd'hui.

 

Le sens de la psychologie positive.

La psychologie positive est l'étude scientifique de tout ce qui donne un sens à la vie.

Elle appelle la psychologie, en tant que science et pratique, à s'intéresser aussi bien aux forces qu'aux faiblesses, aux belles choses à construire qu'aux mauvaises à corriger. Elle considère que l'intérêt doit être porté aussi bien sur les moyens de rendre la vie des gens plus épanouie que sur le traitement des maladies.


Cette définition n'implique pas que la psychologie ne doit pas se soucier des problèmes réels des gens. Elle ne dit pas que le reste de la psychologie doit être abandonné.

La valeur ajoutée de la psychologie positive est d'étendre le domaine de la psychologie axée traditionnellement sur les problèmes depuis de nombreuses décennies.

Plusieurs évidences sous-tendent la psychologie positive.

Premièrement, ce qui est bon dans la vie est aussi authentique que ce qui est mauvais, et non pas un phénomène dérivé, secondaire, illusoire, voire suspect.

Deuxièmement, ce qui est bon dans la vie n'est pas simplement l'absence de ce qui est problématique. Nous connaissons tous la différence entre ne pas être déprimé et se lever de bonne humeur le matin plein d'enthousiasme.

Troisièmement, une vie heureuse requiert sa propre explication, et non pas simplement une théorie de troubles évités ou mis de côté.

La psychologie positive est une science, elle exige donc la vérification des théories face à des preuves.

Par conséquent, elle ne doit pas être confondue avec des théories sans fondements, non testés, ou avec des croyances profanes, quelque soit le bonheur qu'elles peuvent nous apporter. Elle n'est pas non plus une version recyclée de la puissance de la pensée positive.

 

Les découvertes de la psychologie positive.

Dans l'avenir, La psychologie positive se développera ou s'effondrera sur ses bases scientifiques. Jusqu'à présent, cette science est impressionnante.

Les découvertes dans le domaine de la psychologie positive ces dernières années sont nombreuses, et non mentionnées dans l'histoire de la psychologie traditionnelle:

- La plupart des gens sont heureux.

- Le bonheur est la cause de bonnes choses dans la vie et non pas simplement un voyage heureux. Ainsi les personnes satisfaites de leur vie ont finalement encore plus de raisons d'être satisfaits, parce que le bonheur conduit à une plus grande réussite scolaire ou professionnelle, à des relations sociales plus épanouissantes, et même à une meilleure santé et une longue vie.

- La plupart des gens sont résistants.

- Le bonheur, la force de caractère, les bonnes relations sociales permettent d'amortir les effets néfastes des déceptions et des revers.

- Les crises révèlent le caractère.

- S'intéresser aux autres est très important si on veut comprendre ce qui donne le plus de sens à la vie.

- Les religions jouent un rôle important.

- Le travail importe aussi s'il éveille et donne un sens et un but.

- L'argent apporte une contribution toujours plus restreinte au bien-être, mais il peut acheter du bonheur s'il est consacré à d'autres personnes.

- Pour atteindre une vie pleine de satisfactions, l'eudémonisme qui place le bonheur comme valeur fondamentale l'emporte sur l'hédonisme qui se fonde avant tout sur le plaisir.

- Le cœur est plus important que la tête. A l'école, on apprend la pensée critique, on devrait aussi apprendre l'empathie.

- Les bons jours ont des caractéristiques en commun: un sentiment d'indépendance, de compétence, et d'être relié aux autres.

- Une belle vie peut être enseignée.

 

Le dernier point est très important car il signifie que le bonheur n'est pas le simple résultat d'un heureux hasard ou de bons gènes.

Il y a des choses que nous pouvons faire pour mener une vie meilleure, mais n'oubliez pas que toutes exigent un comportement différent et durable.

Avoir une vie meilleure est un travail difficile, et il n'y a pas de raccourcis vers un bonheur durable.

 

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à le partager avec vos amis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *