Apprenez à gérer vos pulsions alimentaires 3


Avez-vous déjà mangé sans avoir faim? La réponse vous semble évidente?

Pour la plupart d'entre nous, il est arrivé de manger pour des raisons autres que la faim. On appelle cela l'alimentation émotionnelle. Il est très important de le comprendre si vous cherchez à perdre du poids.
Manger de manière émotive est une façon courante d'échouer dans vos objectifs de perte de poids.

Pourtant, en reconnaissant vos habitudes alimentaires émotionnelles, vous pouvez commencer à changer ces mauvaises habitudes et à prendre le contrôle de votre alimentation.

 

Nourriture et Émotions.

Ne manger que quand vous avez faim fait sens d'un point de vue intellectuel. Cependant, émotionnellement, la nourriture représente plus qu'un simple assemblement d'ingrédients et d'aliments.

Pour nombre d'entre nous, l'alimentation est une récompense après une bonne action, un réconfort quand nous nous sentons mal, voire quelque chose à faire quand nous nous ennuyons.

D'autant plus que face à des situations de stress, la dernière chose que nous voulons en général est une salade légère. Notre corps réclame alors souvent des aliments gras et réconfortants tels qu'une pizza.
Les gens se tournent souvent vers la nourriture quand ils font face à des émotions négatives telles que: le stress, la déprime, la colère, l'ennui, la solitude, la frustration ou l'anxiété.
Ainsi, attraper sa nourriture favorite est fréquemment une réaction automatique quand nous nous sentons mal.

Changer cette réponse automatique n'est pas facile, mais si vous souhaitez apprendre à contrôler vos calories pour perdre du poids ou rester en bonne santé, il est important de comprendre le concept d'habitudes alimentaires émotionnelles.


Pourquoi mangez-vous?

La première étape pour prendre le contrôle de votre alimentation est d'identifier les facteurs déclenchant l'alimentation émotionnelle pour vous.

Mangez-vous plus au travail parce que vous êtes stressés ou anxieux? Mangez-vous plus en société parce que vous être nerveux? Mangez-vous pour tromper l'ennui ou la solitude?

Dans la majorité des cas, l'alimentation émotionnelle est une habitude tellement enracinée que nous ne sommes même plus conscient que nous le faisons.

C'est pourquoi, il est important de faire un suivi de votre alimentation pour avoir une perspective plus claire de vos habitudes alimentaires.
Tenir un journal alimentaire vous permet ainsi d'analyser ce que vous mangez et pourquoi vous le faites.

Il doit inclure la liste de tous les aliments et boissons que vous consommez avec les heures et les quantités. Vous pouvez y ajouter les calories et les compositions nutritionnelles.

Pour mieux comprendre vos habitudes alimentaires, différentes autres informations sont nécessaires:

- La raison pour laquelle vous manger: est-ce l'heure de manger? Vous ennuyez-vous? Vous sentez-vous stressés?
- L'intensité de votre faim: prenez le temps avant de manger d'estimer combien vous avez faim.
- Votre état émotionnel avant et après le repas: noter votre niveau de stress et d'anxiété peut vous aider à déterminer si vous êtes un mangeur compulsif.
- Votre environnement: où étiez-vous et avec qui au moment du repas? S'agissait-il d'une occasion particulière?

Un minimum d'une semaine complète est nécessaire avant d'évaluer les informations que vous avez collectées. Vous pourrez alors analyser et ajuster vos apports caloriques.

Ensuite, en étudiant vos habitudes alimentaires et les émotions qui leur sont liées, vous pourrez déterminer si vous êtes un mangeur compulsif, boulimique, ou si vous mangez en fonction des personnes ou des environnements qui vous entourent.

Les alternatives à l'alimentation.

Une fois que vous avez une meilleure compréhension de vos habitudes alimentaires, vous pouvez travailler sur des moyens, autres que alimentaires, de faire face à vos émotions.

Je vous propose ces quelques idées:

- L'exercice physique: il aide à soulager le stress et l'anxiété, donne de l'énergie, et vous fait vous sentir mieux.
- Les contacts sociaux: parler à un ami, un proche ou dans un groupe de soutien peut vous apporter l'assistance nécessaire à un meilleur contrôle de vos habitudes alimentaires.
- Boire de l'eau: nous confondons souvent soif et faim. Commencer par boire de l'eau permet d'éviter des calories supplémentaires.
- Faire une marche: la marche est bonne pour le corps. C'est aussi un excellent moyen de pratiquer la médiation et de réfléchir à des problèmes.
- Ecouter sa chanson préférée: la musique peut être une excellent moyen de vous détendre quand vous êtes stressés, angoissés ou fatigués.
- Boire du thé: le thé permet de refréner les envies inattendues et l'ajout d'un peu de miel satisfait le besoin de sucre.
- Essayer le Yoga: détendre votre corps et votre esprit est une excellente manière de prendre du recul face aux émotions.

 

Faites vous votre liste d'idées et testez les régulièrement pour gérer vos habitudes alimentaires. Changez les mauvais habitudes alimentaires demandent du temps et de la patience.
Apprendre à gérer vos émotions sans la nourriture vous permettra alors de reprendre le contrôle de votre alimentation.

Voilà les filles, vous savez ce qu'il vous reste à faire maintenant. Contrôlez ce que vous mangez comme vous contrôlez votre vie. Et souvenez vous de cette citation d'Alexandre Le Grand que j'apprécie beaucoup: "Rien n'est impossible à ceux qui tentent".

 

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à le partager avec vos amis.

Pour aller plus loin, je vous conseille une de mes lectures passionnantes et très abordables:

 Les Kilos émotionnels

L'auteur, Stéphane Clerget, aborde de nombreux aspects psychologiques liés à l'alimentation émotionnelle. 

De nombreuses pistes pour retrouver un rapport sain à la nourriture. Un excellent livre pour se libérer de ses émotions.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Apprenez à gérer vos pulsions alimentaires